Cheap & Chic week-ends à petits prix La Collection Cheap & Chic Les destinations Réservez votre voyage Achetez un guide
Retour
Madrid à petits prix
Feuilletez le livre
Acheter le livre
MADRID
Mars 2012
9,99 € - 216p.
Madrid est une femme au physique atypique. Sa beauté n’est pas évidente à saisir, bien moins que celle d’une Barcelone ou d’une Séville. Son charme réside dans ses dissonances et dans l’énergie qu’elle dégage. On aime ou l’on déteste, il y a rarement de juste milieu dans l’effet qu’elle produit.
 
Madrid est espagnole. Ce qui n’est pas une lapalissade. Elle est le cœur du pays, où vibrent les traditions populaires. Où l’on (ne) vous parlera (que) castillan ; où l’on vous fera la conversation sans détour et vous offrira un verre tout aussi spontanément ; où vous pourrez vous faire sortir d’un taxi si vous osez provoquer son chauffeur sur la question du football ; où vous n’obtiendrez rien de personne l’été à l’heure de la sieste. Où se mêlent le dynamisme d’une grande ville et la convivialité d’un pueblo.
 
Madrid est azur. Son ciel est d’un bleu limpide ; sa lumière singulière, un éblouissant halo couleur vanille ; ses nuages orphelins, une palette de Vélasquez.
 
Madrid est extrême. Du haut de ses 660 mètres, elle toise le niveau de la mer, et se rie des pôles du thermomètre. Les -10 et +40 ne lui font pas peur. Mais elle sait aussi se montrer généreuse : son gel vient rarement sans soleil et sa canicule sans vent. Ce dernier surgit souvent sans prévenir au détour d’une rue, alors que l’on se croyait dans un désert d’asphalte, et se lève en bourrasque, salvateur.
 
Madrid est ses habitants. Ce qui n’est pas un cliché et renvoie à la non-lapalissade évoquée plus haut. Une accolade, une conversation emportée, un bruyant éclat de rire. Une immersion tactile et auditive dans l’hispanité.
 
Enfin, Madrid est dehors. Jeune, moins jeune, enfant. En terrasse, sur un banc, par terre en tailleur, en balade dans ses rues tard le soir. Rencontrez-la à pied.

Émilie Thièse a d’abord étudié à Madrid avant d’y enseigner, puis de s’envoler pour le Brésil. L’écriture l’a ramenée en France, sans jamais lui laisser très longtemps poser ses valises : entre deux reportages, elle rentre monologuer avec l’écran de son ordinateur, se perdre un peu dans Paris et file dès qu’elle en a l’occasion se ressourcer à
Madrid. Journaliste indépendante, elle collabore aux magazines des groupes Prisma, Mondadori et de la presse Internet, Aufeminin.com et Elleadore.com notamment.