Cheap & Chic week-ends à petits prix La Collection Cheap & Chic Les destinations Réservez votre voyage Achetez un guide
Retour
Lisbonne à petits prix
Feuilletez le livre
Acheter le livre
LISBONNE
Mars 2012
Catherine LEVEAUX
9,99 € - 208p.
“Pour le voyageur arrivant par la mer, la ville s’élève […] comme une belle vision de rêve, se découpant nettement contre un ciel bleu vif que le soleil réchauffe de ses ors. Et les dômes, les monuments, les vieux châteaux surplombent la masse des maisons, tels les lointains hérauts de ce délicieux séjour, de cette région bénie des dieux.” Fernando Pessoa.
 
La vision du voyageur, décrite par l’écrivain Fernando Pessoa au début du XXe siècle, ne s’est pas ternie. La ville, embellie par une lumière intense qui met en relief ses façades et ses monuments, se détache entre le bleu du ciel et celui de l’estuaire du Tage, tel un panneau d’azulejos bleu cobalt sur fond blanc. Lisbonne est une capitale attachante qui offre au visiteur un inoubliable voyage dans l’histoire. On fait des bonds dans le temps en passant d’un quartier à l’autre. Quartiers moyenâgeux faits de ruelles étroites et d’escaliers tortueux contrastant avec les rues tirées au cordeau du quartier de la Baixa, joyaux architecturaux du temps des épopées maritimes du XVIe siècle tranchant avec des monuments clinquants au design moderne ou palais aux façades majestueuses alternant avec des bicoques aux murs décrépis. Lisbonne a de l’or entre les mains pour devenir une destination touristique phare. Tant mieux si elle sait moins bien se vendre que ses concurrentes Rome ou Barcelone. Profitez de son authenticité et de la nonchalance qui la guide encore. Oubliez l’agitation, flânez, profitez des belvédères pour vous emplir de sa lumière et de sa beauté. Parcourez la ville à pied, laissez-vous guider par votre instinct de voyageur, vous découvrirez des recoins insolites ou des vieux métiers encore bien vivants, comme l’aiguiseur de couteaux ambulant ou le cireur de chaussures.

Journaliste indépendante, Catherine Leveaux vit depuis trois ans à Lisbonne, où elle a appris le portugais à la vitesse éclair pour mieux s’imprégner de la ville blanche. Lors de ses balades, seule ou en famille, elle est tombée sous le charme de cette capitale où la lumière et l’histoire jouent un rôle prépondérant. Un port d’attache prédestiné pour cette aventurière née à Brest, face à l’océan. Telle une exploratrice d’un nouveau genre, surfant sur la vague de la mondialisation, Catherine a vécu et travaillé plusieurs années dans des contrées parfois lointaines comme la Libye, le Venezuela et l’Afrique du Sud.