Cheap & Chic week-ends à petits prix La Collection Cheap & Chic Les destinations Réservez votre voyage Achetez un guide
Retour
Barcelone à petits prix
Feuilletez le livre
Acheter le livre
BARCELONE
Juin 2011
9,95 € - 200p.
Barcelone est une métropole cosmopolite où se croisent des populations d’une grande diversité. Cette habitude prise par ses habitants, depuis des siècles, de vivre à un carrefour des cultures, n’a cessé au cours de leur histoire de façonner et d’enrichir leur façon d’être au contact de l’“autre”, faisant de la capitale catalane l’une des villes les plus ouvertes d’Espagne. L’esprit commerçant a marqué de son empreinte l’âme des Barcelonais qui, naturellement ouverts sur la Méditerranée grâce à leur port, ont toujours eu les yeux tournés aussi vers le nord, la France et l’Europe étant perçues comme des modèles de modernité. En Espagne, les Catalans sont souvent décrits comme des gens travailleurs, avares et d’un abord difficile – les clichés ont la vie dure ! Travailleurs, certes, les Catalans ne sont cependant pas avares, mais plutôt prudents et économes, parce que telle est la mentalité de cette classe moyenne d’artisans, de commerçants et de petits bourgeois qui a construit l’identité de la Catalogne. Par ailleurs, ce que certains Espagnols considèrent comme une fermeture d’esprit chez leurs compatriotes catalans a beaucoup à voir avec le seny (bon sens) propre à l’esprit travailleur des Catalans. Et cette sagesse sait aussi alterner, en temps voulu, avec la rauxa (ardeur). Deux valeurs complémentaires qui sont aux fondements de l’identité catalane. À Barcelone, les habitants venus d’ailleurs sont si nombreux que les Barcelonais “d’origine” forment presque une minorité. Ainsi, si vous ne parlez pas catalan, pas d’inquiétude. Une grande partie du personnel des commerces ou des lieux publics, en particulier dans les endroits touristiques, vient d’Amérique latine, de Chine, du Pakistan, du Maroc et des Philippines. Avec eux et entre eux, l’espagnol sert de lingua franca.

Borja Duñó est journaliste et écrit des articles sur la musique pour Time Out Barcelona et pour le journal catalan Ara. Il a consacré ces dernières années à tester les restaurants les plus intéressants de Barcelone pour le supplément hebdomadaire Què Fem ? du quotidien La Vanguardia, à voyager et à rédiger des guides touristiques et des livres de voyage.
Laia Beltran, journaliste spécialisée dans la mode, parcourt inlassablement Barcelone à la recherche des nouvelles boutiques tendance pour l’hebdomadaire Time Out Barcelona. Entre 2004 et 2008, elle a dirigé les rubriques “Restaurants” et “Shopping” du supplément hebdomadaire Què Fem ? du quotidien La Vanguardia.